top of page

Risques pour les yeux et la peau liés aux lasers

Risques pour les yeux

Risques pour les yeux et la peau liés aux lasers

Le rayonnement laser représente un danger important pour la vision, qui est considéré comme la partie la plus vulnérable du corps à ce type de rayonnement. L'exposition à un faisceau laser peut survenir de diverses manières, et les lésions oculaire les blessures aux yeux sont causées par l'absorption du rayonnement.


Cependant, toutes les parties de l'œil n'absorbent pas de la même manière toutes les longueurs d'onde du rayonnement. Certaines longueurs d'onde sont absorbées par la surface de la cornée, tandis que d'autres sont absorbées par la rétine, entraînant ainsi un risque de lésion distinct.

Les dangers liés aux lasers peuvent affecter les yeux et la peau de manière significative, avec des effets qui dépendent des caractéristiques physiques du laser et de facteurs optiques propres aux différents milieux oculaires.


Les photokératites - UVC et UBV

Les photokératites sont des blessures douloureuses qui affectent la cornée, et une des formes courantes est connue sous le nom de "flash du soudeur". Elles sont provoquées par l'absorption de longueurs d'onde spécifiques de l'ultraviolet proche et moyen (entre 180 et 390 nm) par la cornée. Bien que ces blessures soient douloureuses, elles ne laissent généralement pas de séquelles permanentes. Les symptômes des photokératites ne se manifestent pas immédiatement après l'exposition, mais plutôt plusieurs heures plus tard.


Cataractes - UVA

Une exposition à court ou à long terme aux longueurs d'onde d'ultraviolet proche (et d'infrarouge moyen dans une moindre mesure) peut conduire au développement de cataractes. Le cristallin est particulièrement sensible à l'absorption de ces radiations, surtout autour de 350 nm, et sa détérioration peut entraîner une vision voilée. L'opacification du cristallin est appelée cataracte. Il est important de noter que les effets des radiations sur le cristallin sont cumulatifs.


Brûlures de la rétine - Visible et IRA

La cornée et le cristallin agissent comme une lentille qui concentre la lumière sur la rétine, causant une densité de puissance jusqu'à 100 000 fois plus élevée que celle mesurée à la surface de l'œil. Si cette concentration de puissance se produit, le rayonnement visible ou IRA peut entraîner une brûlure ou même une perforation de la rétine, entraînant une perte permanente et localisée de la vision. Les dommages peuvent se manifester sous forme de taches noires, de perte de sensibilité ou de diminution de l'acuité visuelle. Même de petits dommages peuvent causer des incapacités considérables, car la zone responsable de l'acuité visuelle maximale est très petite. Dans les cas les plus graves, les brûlures peuvent rendre la personne complètement aveugle. Il est important de noter que le rayonnement infrarouge proche n'est pas visible, mais peut tout de même causer des dommages à la rétine.


Brûlures de la cornée - IRB et IRC

Le rayonnement infrarouge moyen ou éloigné peut causer des brûlures à la cornée, pouvant être superficielles ou profondes. Les brûlures superficielles guérissent généralement d'elles-mêmes en quelques jours, mais les brûlures profondes peuvent entraîner une opacité permanente et nécessiter une intervention chirurgicale.


Risques pour la peau

Une exposition aux lasers peut causer des lésions à la peau, soit de façon thermique (par des brûlures) ou photochimique (comme un coup de soleil). Les lasers qui ont des impulsions très courtes et une haute puissance de crête peuvent produire une onde de choc qui peut endommager les tissus localement. Cet effet peut également survenir pour les tissus de l'œil. Le risque de dommages dépend du type de laser, de sa puissance et de la durée d'exposition, allant de la brûlure localisée à la lésion profonde. Les effets thermiques du rayonnement laser sont également fonction de la surface stimulée, de la région du corps exposée, de sa vascularisation et de sa pigmentation. Les rayonnements UVB / UVC et IRB / IRC sont les plus agressifs, car ils sont fortement absorbés à la surface, pouvant engendrer une carbonisation superficielle.


Coups de soleil (érythèmes), cancer et vieillissement de la peau - UV

Le rayonnement ultraviolet peut entraîner des problèmes tels que les coups de soleil, le cancer de la peau et le vieillissement prématuré. Les dommages les plus graves sont souvent causés par l'exposition aux UVB, qui se situent dans la plage de 280 à 315 nm. Les effets nocifs du rayonnement ultraviolet sur la peau s'accumulent au fil du temps.


Brûlure - Visible et IR

L'exposition à rayonnement infrarouges, notamment dans la plage de longueurs d'onde de 700 à 1000 nm, peut entraîner des brûlures cutanées.


Conclusion

Il est essentiel de prendre en compte les risques liés à l'exposition aux lasers sur la peau et les yeux, pour un travail sans danger. Cela nécessite de prendre des mesures de prévention appropriées, telles que le port d'EPI et la formation adéquate des travailleurs. Cependant, il est important de rappeler que les risques ne se limitent pas aux lasers et que d'autres risques, tels que les risques électriques ou chimiques, doivent également être pris en compte dans l'environnement de travail. Par conséquent, une approche globale de la sécurité au travail est nécessaire pour protéger efficacement les travailleurs et prévenir les accidents.

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page